Qui sommes nous?

Cette marina est originale de par son fonctionnement. En effet c'est une association à but non lucratif dont les membres sont "nous même", les navigateurs TDM de passage et ceux qui résident sur place dans leur bateau.

Elle existe depuis 1939 et à su exister jusqu'à nos jours. Elle fut un club nautique local très actif pendant de nombreuses années. Dans les années 1980 le CVD à reçu de fameux skippers comme Eric Tabarly, Loic Caradec, Florence Arthaud et bien d'autres navigateurs connus et moins connus à l'époque de la régate La Baule Dakar dans les années 1980. Le CVD à connu aussi des périodes beaucoup plus calmes...

De nos jours le CVD offre une escale sûre, conviviale et reposante offrant tous les services que l'on peut espérer après une longue route en mer (chambres, douches, bar, restauration, lessive, avitaillement, Wifi, guide et conseil pour apprécier encore plus le Sénégal et ses environs et l'Afrique rurale qui  s'offre à vous à quelques encablure de votre bateau. 

C'est aussi et surtout une base technique avec tous les services essentiels dont on a besoin quand on entreprend un voyage avec son bateau et que l'on a besoin de revoir certaines choses après une première étape de navigation vers le sud. Cela vous permettra d'envisager la poursuite de votre voyage dans les meilleures conditions. (corps mort, mise à sec, carénage, strat, menuiserie, mécanique HB et IB, reparation de voiles, confection de capotes de biminis, easy bag, bande anti UV, soudure alu,inox, avitaillement, carburant, eau etc..;). Nous offrons aussi un service informatique performant (nettoyage virus, restauration système, échange de routes et de traces actualisées, site méteo,  mise à jours logiciels, documents techniques, bibliothèque, films, ets....)

C'est enfin le centre d'un spot de navigation très riche avec la proximité des îles du Cap Vert (350 miles), le Siné Saloum au Sénégal à 60 miles au sud, la Casamance (Sénégal) 130 miles au sud, la Gambie et son fleuve à 110 miles, que l'on peut remonter à plus de 100 miles dans les terres et enfin les îles Bijagos (200 miles) en face de la Guinée Bissau plus au sud.

Les tarifs sont tout à fait raisonnables, un tarif long séjour très intéressant, l'ambiance y est très sympathique et familiale,  l'espace à l'ombre est tout à fait sécurisé c'est bien pour les enfants d'autant plus qu'ils peuvent jouer et courir dans tous les sens sans crainte. Bref une escale à découvrir.......

 

Bernard Protte - Président du CVD

5 votes. Moyenne 1.80 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 17/02/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens